Epilation laser

Quelle est l’action du laser sur les poils?

L’épilation au laser dite définitive correspond à la destruction par thermolyse (chaleur) de la racine du poil. Le laser va utiliser un pigment, la mélanine contenue dans le poil pour accéder jusqu’à son bulbe.

Par ailleurs, le laser va agir uniquement sur des poils en phase de croissance dite anagène (ce qui correspond en moyenne à 20% des poils).

Combien de séances faut-il compter pour aboutir à une épilation permanente?

Sur un type de peau claire avec des poils foncés, peu de séances suffisent grâce à notre laser médical de dernière génération. Ce traitement convient parfaitement aux peaux claires avec des poils foncés et épais.

Pour des peaux mates, il faudra compter des séances supplémentaires, puisqu'il est nécessaire de diminuer la puissance du laser afin d’éviter des brûlures cutanées.

Pour les poils blancs ou roux, le résultat est malheureusement décevant. Cela s’explique par le fait que ces poils sont dépourvus de mélanine.

Consultation médicale préalable

Notre appareil étant un laser médical, une consultation médicale s'avère obligatoire (comprise dans le forfait).

Le médecin vous expliquera les modalités de traitement, se renseignera sur votre état de santé et sur la prise éventuelle d’un traitement médicamenteux.

Suite à cet entretien, il déterminera les paramètres à introduire dans le laser, ainsi que votre calendrier des séances.

Quelles sont les contre-indications à ce traitement?

  • Un déséquilibre hormonal peut influencer la pilosité. Il est important de traiter d’abord la cause et ensuite les conséquences.
  • Une peau bronzée.
  • La grossesse. Bien qu’aucune étude ne relate un effet néfaste du laser sur le fœtus, il convient d’appliquer le principe de précaution. Par ailleurs, les modifications hormonales durant la grossesse peuvent influencer la pilosité.
  • L’allaitement pour les mêmes raisons que ci-dessus.
  • Les poils roux contiennent un autre type de mélanine (phéomélanine) qui répond moins bien au laser. Un test préalable peut être effectué sur une petite zone afin de déterminer l’efficacité du laser.
  • Le tatouage. Il existe un risque de brûlure, suite à une concentration de l’énergie du laser dans les pigments et colorants du tatouage.

Quelle est la préparation avant de débuter le traitement?

Il faut avoir une peau claire. Le solarium ou une peau récemment bronzée sont donc à proscrire. Une peau bronzée contient plus de mélanine, et le laser ne va pas faire de distinction entre la mélanine du poil et celui de la peau.

Dans ce cas, le risque est d’avoir une brûlure superficielle de la peau.

Idéalement, au moins 6 semaines avant le début du traitement, arrêtez d’enlever vos poils à la cire, à la pince à épiler, à l'épilateur, à la crème dépilatoire. Le seul instrument autorisé est le rasoir.

De même, évitez de décolorer les poils quelques semaines avant.

La veille de votre épilation au laser, rasez-vous les poils sur les zones qui seront traitées.

Si le poil est long, le laser perdra de son intensité à traverser le poil et arrivera affaibli au niveau de la racine. Le traitement sera donc peu efficace.

Pour atteindre la racine du poil dans les meilleures conditions, il faut donc prendre le chemin le plus court!

Le jour de votre séance d’épilation, évitez l’application de parfum ou de déodorant.

Le jour de la séance

Un gel vous sera appliqué sur la zone à traiter pour permettre la conduction du faisceau laser. Des lunettes de protection (obligatoire) vous seront mises ainsi qu’à toute personne présente dans la salle du laser.

Lors du passage du laser sur le corps, vous pourrez sentir quelques picotements. Un système de refroidissement intégré au laser permet de diminuer l’inconfort.

Si cela est trop désagréable (zone génitale, face interne des cuisses par exemple), il est possible d’appliquer une crème anesthésiante une heure avant la séance.

La durée de la séance dépend du nombre de zones à traiter. A titre d’exemple, une épilation au niveau du visage peut prendre quelques minutes alors qu’une épilation des jambes entières peut durer une heure.

Après le passage du laser, on peut observer une rougeur de la peau (érythème) qui va disparaître dans les heures qui suivent l’épilation sans laisser de traces.

Après la séance

Il est recommandé de ne pas s’exposer au soleil, ou le cas échéant d’appliquer sur les zones épilées une protection solaire élevée, idéalement de l’écran total durant 2 semaines.

Dans les jours qui suivent la séance, vous allez peut-être remarquer que les poils traités remontent à la surface et tombent.

Au bout de 2 à 3 semaines des autres poils vont commencer à pousser. Il s’agit des poils qui n’étaient pas en phase de repos  au moment du traitement au laser.

Rappelez-vous que selon le cycle de vie des poils, ils ne sont pas tous en croissance (phase anagène) au même moment !

Quel est l’intervalle entre 2 séances ?

Selon les zones traitées, un calendrier avec les dates approximatives des séances  sera élaboré. Pour le visage, il faut compter environ  1 mois et pour le corps 6 à 8 semaines. C’est le cycle du poil qui va déterminer l’espacement entre 2 séances.

Pour les zones du corps, il est impératif de respecter au moins 4 semaines au maximum 12 semaines entre deux séances. Si ces intervalles ne sont pas respectés, vous risquez de faire plus de séances que le nombre de séances moyennes.

Le protocole standard qui est proposé est : 4 semaines entre la 1ère et la 2ème (4 à 6 semaines), 8 semaines entre la 2ère et la 3ème (6 à 9 semaines), 12 semaines à partir de la 3ème séance (9 à 12 semaines).

Pour les épilations du visage, il est généralement conseillé de venir au moment de la repousse des poils, soit 4 à 8 semaines après une séance (plus on fait de séances, plus la repousse est lente).

Il n’y a pas d’inconvénient à stopper les séances pour le visage durant la période estivale ou en cas de bronzage

Tarifs...